lucas2

 Après un grave accident de motocross en 2013 alors qu’il n’avait que 14 ans, Lucas Trecherel est resté paralysé. Il se bat chaque jour pour retrouver une autonomie dans un centre à Kerpape, à Lorient. Après une 1ère cagnotte en 2016 qui lui a permis de partir en Pologne dans un centre spécialisé, Lucas a besoin d’y retourner, le programme Polonais intensif lui avait été très bénéfique.

 

Ce centre propose des sessions de rééducation intensive sur 2 semaines, 6 jours sur 7, 5 à 6 heures par jour, à renouveler 2 ou 3 fois par an. Le programme est donc très chargé et consiste en plusieurs ateliers étalés sur la journée : équithérapie (30 mn), massage (30 mn), kinésithérapie (80 mn), ergothérapie (30 mn), stimulation neurosensorielle (30 mn), stimulation de la marche (30 mn), balnéothérapie (30 mn), entraînement  à l’autonomie (60 mn), thérapie manuelle (30 mn)… de la marche avec un lokomat comme sur la photo avec une équipe au top

un 2ème séjour est prévu en avril 2018 ,je fait donc appel a votre générosité pour que Lucas et ses parents puissent ce rendre en Pologne pour 15 jours de rééducation inexistant en France. Le coût  du séjour n’est pas pris en charge par la sécurité social qui s’élève dans les 4000 à 5500 euros

Un grand merci a toutes les personnes qui participe a cette aventure

Chacun participe du montant qu’il souhaite. Tous les paiements sont sécurisés

jeparticipe

Article concernant la 1ère cagnotte

GÉNÉROSITÉ: LUCAS TRECHEREL A BESOIN DE VOUS !https://www.mx-bretagne.com/mxb/wp-content/uploads/2017/09/lucas2.jpghttps://www.mx-bretagne.com/mxb/wp-content/uploads/2017/09/lucas2-300x150.jpgJamesActualitéscagnotte,lucas trecherel,motocross,pologne,rééducation
 Après un grave accident de motocross en 2013 alors qu'il n'avait que 14 ans, Lucas Trecherel est resté paralysé. Il se bat chaque jour pour retrouver une autonomie dans un centre à Kerpape, à Lorient. Après une 1ère cagnotte en 2016 qui lui a permis de partir en Pologne dans...

COMMENTEZ L'ARTICLE